March 6 2012 | Print Print Page
Canne Yasei Vertical Jigging
Je profite de cette période de trêve, concernant la pêche de nos chers carnassiers, pour revenir sur un essai produit qui m’a vraiment convaincu...

Durant la saison 2011‐2012, j'ai eu entre les mains la canne Yaseï vertical jigging en 7‐28g : cette canne est issue d'une gamme complète qui couvre de nombreuses techniques pour la traque des carnassiers : la gamme des « Yaseï » ! Les deux produits disponibles sur le catalogue France sont les modèles « Vertical jigging » en 7‐28g et 14‐35g qui, comme son nom l'indique, sont spécifiques à la pêche dite en « Verticale ».

Je ne vais pas m'étendre sur le modèle en 14‐35g qui est plutôt réservé à la pêche forte, du style verticale en mer sur le Bar, ou pour traquer les gros brochets en profondeur comme en Extremadura (Espagne). Elle peut convenir pour la pêche au silure, en verticale light. Le modèle qui me paraît le mieux adapté pour la traque du Sandre, c'est sans contexte le modèle en 7‐28g qui possède une réserve de puissance suffisante pour combattre les plus gros spécimens, même les puissants sandres de fleuve.

Durant les saisons automne‐hiver 2011/2012, j'ai axé mes sorties de pêche sur la traque des sandres car cette fin d'année fut un bon cru pour la pêche du sandre et cela un peu partout en France. Par conséquent, le test de la Shimano Yaseï aura été mené tambour battant ! Cette canne vous offrira tout ce que le pêcheur en vertical attend d'une canne : sensibilité, légèreté et équilibre.

Le Blank de cette canne est issu des dernières avancées technologiques de chez Shimano, à savoir le HPC (hight pressure carbon) méthode qui consiste à appliquer une pression sur le blank lors du stade de la polymérisation afin de mieux répartir la résine sur le blank. Grâce à cela, le blank devient 40 % plus résistant, mais il devient aussi plus tactile. Dans la composition des fibres de carbone, vous retrouverez le concept « Biofibre Powered » qui rend cette canne quasi incassable en action de pêche.

Revenons à l'action de pêche, car c'est avant tout cela qui nous intéresse : son action est de pointe, ce qui donne une bonne perception de l'évolution du leurre et des touches. Elle n'est pas raide pour autant, je dirais que c'est une canne d'action de pointe modérée. Elle se comporte à merveille avec des shads de 4 à 6,5 pouces dans des plages de poids évoluant de 14 à 21g. Grâce à sa longueur de 1,85 m, la conduite de votre leurre en diagonale (leurre moins lesté qui dérive plus loin à l'arrière du bateau) est plus aisée et les loupés aux ferrages moins nombreux. La petite taille des anneaux ainsi que leurs répartitions sur la canne donnent à l'ensemble un bon équilibre.

Cette canne est conçue pour recevoir des contrepoids pour permettre un équilibre parfait de votre ensemble canne moulinet : c'est le concept « Balance Weights ». La poignée en liège de qualité est munie d'un méplat au niveau du talon qui vient naturellement se positionner sous votre avantbras, un confort de pêche supplémentaire qui n'est pas négligeable lorsque vous combattez un beau poisson et que vous êtes engourdis par le froid. C'est une canne en deux brins emboitables au niveau de la poignée, ce qui vous permet de conserver toutes les qualités d'une action en mono brin.

Pour résumer, si vous cherchez une canne qui peut maîtriser de jolis poissons sur des nylons allant du 0,20mm au 0,26mm, accompagnée d'une tresse en + ou ‐ 0,10 mm, avec un look moderne et un rapport qualité‐prix imbattable (prix de vente conseillé aux alentours de 172 €) ne cherchez pas plus longtemps, la Shimano Yaseï Vertical Jigging est une pure réussite !

Prochainement les essais de la série des « Yaseï Red » News 2012...


Thierry Schmit,
Team Rapala‐Shimano