Pêche au thon (B.BELLIOT)

Publié le 23/12/2017

La saison de pêche au thon rouge 2017 qui avait débuté le 16/06 sous autorisation, est déjà terminée ! Pour vous faire patienter jusqu’à la saison prochaine, un point sur le matériel à avoir avec Benoit.

Pour ce genre de pêche, afin de ne pas rater le poisson temps attendu et surtout avec un poisson si combatif, il ne faut rien laisser de côté et avoir du matériel de qualité et fiable pour tous les combats ! Pour ma part je pratique une "pêche en dérive" ou au "mouillage au vif" ou "broumé". Pour cela j’utilise donc du matériel relativement gros car les poissons de mon secteur (44) se situent dans une fourchette de 80kg à 300kg pour les plus gros spécimens (des poissons records) !

Pour ce qui est du « gros matériel » pour cette saison, je suis parti sur un ensemble traineTIAGRA 50 LRS & TYRNOS 80LBS STAND-UP ; le moulinet rempli en nylon SUFIX Ultra Suprême 80lbs IGFA (un nouveau nylon de la gamme classé IGFA). Cet ensemble est adapté pour ce genre de poisson géant de l’Atlantique pour un combat en Stand-Up, un vrai sport qui ne se pratique pas tout seul mais accompagné d’un équipage, c’est très important pour cette pêche !

Côté Spinning ce sera sur un moulinet SARAGOSA 25000 & 20000 garni de tresse POWER PRO d’une puissance de 55kg pour 46/100, un ensemble puissant mais pas le choix pour un tel poisson ! L’idéal serait encore un STELLA 18000 ; 20000 ou 30000 !

Pour le remplissage du TIAGRA 50LRS, il est très important de bien tendre et bien croiser le nylon sur la bobine pour éviter que les spires ne s’enfoncent dans la bobine lors d’un gros départ. Petite astuce : il est possible de remplir le moulinet avec de la tresse Power Pro (455m en 55kg) et finir par 150-200m en nylon 80lbs ou 100lbs; cela permet de pouvoir changer de fil et d’avoir du nylon neuf à chaque partie de pêche. En effet, après un long combat le nylon s’échauffe et perd de ses performances. Une double ligne (nylon du moulinet que l’on double avec un nœud spécial) est recommandée pour avoir plus de puissance quand le poisson se rapproche du bateau pour pouvoir le ligner plus facilement sans risque de casse. Avant de partir, pensez également à bien régler vos freins et n’hésitez pas à faire des repères sur le côté pour savoir à quelle puissance de frein vous êtes réglés lors de vos combats.

Maintenant il faut passer aux choses sérieuses : le bas de ligne. C’est la partie qui sera en contact direct avec ce poisson géant le « Bluefin Tuna ». Là encore il faut du solide, que ce soit au niveau des hameçons, émerillons et bas de lignes. Pour ma part mon choix se tourne vers des hameçons VMC 7264 en 7/0, 9/0 et 11/0 ou 7381 Circle en 8/0 : des hameçons solides qui ne s’ouvriront pas lors du combat et qui est relié par un bas de ligne « chaussette » WIND-ON LEADER de chez SUFIX (soit en monofilament ou en fluorocarbone) avec une résistance de 100lbs minimum et terminer par un émerillon à roulement à billes pour éviter le vrillage de la ligne lorsque le poisson tourne sous le bateau et qu'il se rapproche de la surface. Pour cela je vous conseille les émerillons VMC 3260SS  en minimum 275lbs.

Voila! C'est à vous de jouer maintenant! Passez de bons moments sur l’eau et regardez bien la réglementation de la pêche du thon rouge avec les autorisations de pêche en NO-KILL qui doivent être effectuées et acceptées par les affaires maritimes avant de partir à la pêche de ce magnifique poisson !

Faites bien attention à ne pas trop abîmer le poisson avant de le relâcher et évitez au maximum de le monter à bord car le poisson s’abime très vite et pourrait avoir du mal à repartir correctement. Il faut donc manipuler ce poisson avec respect pour qu’il puisse vous redonner de la joie et du bonheur dans quelques années !

Plus d’info à ce sujet ici : http://www.dirm.nord-atlantique-manche-ouest.developpement-durable.gouv.fr/peche-de-loisir-du-thon-rouge-depot-des-demandes-d-a736.html