Pêche de l'esturgeon avec la Beastmaster Margin Pole 850B (N.Gavoille)

La Beastmaster Margin Pole 850B est une canne conçue pour dompter les gros poissons. Elle bénéficie de jointures renforcées et de la technologie « Safety Zone » pour une plus grande résistance. La Safety Zone est une série de renforts à la base des éléments 2, 3 et 4 permettant de monter un kit strippa sur 2, 3 ou 4 éléments sans prendre de risque sur la résistance de la canne.

Mon premier objectif en testant la Beastmaster Margin Pole est de passer la barre des 20kg en esturgeon. Les esturgeons offrent ce qui se fait de mieux en termes de combat en eau douce… Le matériel doit être très résistant. Je choisis de monter un Strippa sur 2 éléments avec un élastique creux de 4mm (vidéo du montage d’un kit Strippa et d’un kit Pulla sur la canne : https://youtu.be/cd-ME9AlUKs ). La ligne est montée en 30/100 direct et terminée par un hameçon VMC 7022+ (WIDEGAP).

Je m’installe sur la digue du carpodrome du Domaine de la Patte d’Oie où ont été introduits 4 esturgeons de plus de 20kg. Je choisis un poste sur la digue afin de pouvoir suivre le poisson lors du combat si j’arrive à piquer un de ces spécimens. Au bout d’une heure de pêche, premier esturgeon mais celui-ci parvient à se décrocher sur le premier rush. Je n’attends pas très longtemps le deuxième départ. Dès le ferrage, je sens que c’est du sérieux.  Le poisson est lourd, il prend de la vitesse et je suis obligé de le suivre.  Je remonte toute la digue et ensuite il décide de prendre le large. C’est à ce moment là que j’arrive à la limite du matériel : tout est tendu, la canne est pliée au maximum et l’élastique est à fond. Je m’assieds sur la canne et je maintiens la pression. Le poisson se retourne et revient dans ma direction. Ce manège se reproduit à plusieurs reprises mais à chaque fois, la Beastmaster Margin Pole parvient à retourner le poisson. Après 3 rushs dantesques où le matériel est mis à rude épreuve, je commence moi aussi à atteindre mes limites. D’autant plus que l’issue du combat est incertaine… Mais l’esturgeon finit par peiner et il a de plus en plus de mal à tirer sur l’élastique. Enfin, c’est la délivrance, il est sur le tapis, je peux enfin contempler un magnifique esturgeon diamant de 25kg qui m’a livré un combat extraordinaire ! 

Vidéo du combat : Clique ici

Les sensations procurées par un tel combat d’un géant d’eau douce accroché au bout d’une canne sans moulinet sont incomparables et je suis pressé de poursuivre mes objectifs avec la Beastmaster Margin Pole et de passer à nouveau la barre des 20kg avec des silures, des carpes et des amours blancs.

Nicolas Gavoille, Guide de Pêche et Pro Team Shimano France.

http://peche-carpodrome.fr/