Pêche du Thon

Publié le 22/09/2017

- A. GUENEC -

La saison dernière fut un grand cru mais cette nouvelle saison 2017 sera-t-elle aussi bonne ? Avec environ une centaine de thons relâchés en 2016, j’espère faire aussi bien cette année voire mieux si possible. Les Blue fin sont sur la route aux dires des collègues du sud.


La technique pour se faire démonter le dos et les bras est simple : un gros hameçon Circle VMC, un bon gros vif, un bas de ligne costaud en fluoro et un ensemble Tiagra en 80 lbs Shimano !


Cette saison à bord de l’Onamission, seront à disposition des ensembles Tiagra en 80 lbs, cannes et moulinets pour combattre au siège et nouveauté 2017, des moulinets 50 LRSA pour le Stand Up. Plus léger donc moins fatiguant, ils ont la même puissance de frein que le 80. La différence est dans sa contenance, mais vu la profondeur à laquelle nous pêchons les thons, il y a peu de risque que celui-ci  sonde dans les abysses.


La moyenne des thons que je vous propose de pêcher est assez conséquente et la forme physique est de rigueur. Ceux-ci avoisinent régulièrement les 200 kg et je dirais que la moyenne se situe aux alentours des 150 kg, mais de bien plus gros rodent dans les eaux de la bretagne sud. Le premier poisson de la saison 2016 pesait environ 300 kg estimés et je ne pense pas me tromper de beaucoup si je compare avec ceux que j’ai pu peser ultérieurement. Le No-Killest de rigueur à bord. Je ne prélève aucun thon en pêche de loisir et ne monte aucun poisson à bord non plus. La photo est faite rapidement le long du bateau ce qui évite de fatiguer trop le poisson qui a déjà bien donné de lui en combat !


Les combats doivent être les plus courts possible pour éviter les morts pendant la lutte, ce qui peut arriver en péchant avec du matériel non adapté.Le Spinning c’est sympa, mais ça tue les poissons. Ça ne vous viendrait pas à l’esprit de pêcher le gardon avec un hameçon de 5/0 et du fils de 40/100, et bien c’est la même chose pour le thon : nous devons pêcher avec le matériel adéquat.

Bien évidemment cela dépend de la taille de poisson recherché. Au lancer, sur les chasses avec des poissons de 50 kg pas de problèmes, mais au-delà les combats s’éternisent et ce n’est pas bon pour les poissons. C’est pour cela que j’ai opté pour du vrai matériel de Big Game Fishing car nous parlons bien de Big Game et pour le Big Fish il faut du vrai matos ! 

Photo : JF.Leroux


Rien ne vaut un bon moulinet Tiagra avec la canne qui va bien. De plus, qui a-t-il de plus réjouissant que d’entendre ce doux bruit de cliquet de frein couvrant tous les autres sons pendant un instant ? Cet instant qui semble interminable et où vous serrez les fesses de peur de vous faire vider le moulin à la touche ! Car c’est bien 300 minimum qu’il va vous prendre à la touche. C’est pour cela que je garnie mes moulinets avec de la tresse en Backing puis une centaine de mètres de nylon, ce qui permet de gagner en capacité.

Anthony GUENEC, Guide de Pêche